vendredi 16 juillet 2010


Rien



La photographie est pour moi, avant tout, une question de conservation, de mémoire, d’où d’ailleurs, une pratique numérique parfois frénétique... Bien avant d’être une question de composition, d’esthétisme, ou même, dans une autre mesure, de témoignage, de reportage, de vecteur de message etc. Je n’ai aucune envie de pratiquer la photo ailleurs que là où je suis, ce n’est pas elle qui me mène à vivre des choses, à voir des choses ; elle m’accompagne dans va vie telle qu’elle est, je ne photographie que du banal, du quotidien, parce que c’est ce que je vis... et puis tant pis pour ceux qui veulent toujours trouver des messages, des engagements ou de belles lignes de force, de beaux contraste... il n’y a rien, et je ne veux pas plus que ce rien, je n’ose avoir cette prétention. Et puis s’interroger soi, c’est déjà une tâche tellement vertigineuse...

***

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire