mercredi 14 juillet 2010


Les trésors de famille



J’ai toujours aimé les photographies (avant d’aimer la photographie), j’ai toujours, aussi loin que je me rappelle, aimé passer des heures à fouiller les albums de famille, je me souviens aussi d’après-midis entières passées dans une chambre chez mes grands-parents, volets fermés, à projeter, parfois pour moi seule, les milliers de diapositives bien classées dans leurs boîtes en plastique ; d’ailleurs, malgré ces heures de fouille répétées, je tombe encore sur des trésors, ce Noël, j’ai exhumé une bonne centaine de Polaroïds oubliés dans une boîte à chaussures... De toute façon, ma mère a toujours dit « si il y avait un incendie, ce que je sauverai, ce serait les photos », phrase sans doute banale, que beaucoup de mères ont dû prononcer, mais qui dès ma plus petite enfance m’a fait placer les photographies au-dessus de tout, comme des objets d’une valeur inestimable et dont la perte serait un malheur absolu.

***


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire